11.1 - Alphonse JUIN, Maréchal de France : " la France est en état de péché mortel - elle en connaîtra un jour le châtiment"

VI - Les témoignages - Les militaires, les gendarmes, les policiers

Maréchal Alphonse JUIN

Alphonse JUIN  est né le 16 décembre 1888 à Bône. Fils d'un gendarme en poste à Mostaganem , il fréquente d'abord l'école communale Victor Hugo de la rue Petit à Constantine.. Il fait des études secondaires avec facilité, au lycée d'Alger puis de Constantine, avant d'intégrer Saint Cyr en 1910. Il sort major de sa promotion en 1912.

Register to read more...

11.2 - Témoignage du Commandant de la C.R.S. 182 - communiqué par le Capitaine de Police Jean-Marie SARRE Délégué départemental de l’ Association de Soutien Armée Française -33

VI - Les témoignages - Les militaires, les gendarmes, les policiers

EXTRAIT DU RAPPORT DU COMMANDANT DE LA C.R.S. 182 sur les circonstances de la mort du gardien Louis Pébayle, survenue à Alger le 26 mars 1962.

Je me trouvais seul, en avant du barrage de la CR.S. 182, lorsque vers 14 heures 50 j’entendis très distinctement une série de coups de feu qui éclataient dans un silence épais. C’était m’a-t-il semblé, quatre à six coups tirés par un pistolet à une cadence très régulière, au-delà du barrage de la rue Baudin.

Register to read more...

11.3 - Capitaine de police SARRE Jean-Marie

VI - Les témoignages - Les militaires, les gendarmes, les policiers

Je suis parti en renfort, en A.F.N., au camp de transit à Alger, en juillet-août 1960. De là j’ai été affecté, volontaire, au 23ème R.I.M.A., à Miliana comme aspirant, au commando P17.

J’ai participé à ce titre aux opérations, "Ravin de la Femme sauvage (les grottes)" et secteur de Miliana. Nous avons eu des pertes (12) C’est une opération qui a duré 42 jours. J’ai été blessé à la jambe droite par balle au piton 112.

Register to read more...

11.4 - Jean-Jacques KESSLER, sous-officier au 9ème Bataillon de Zouaves

VI - Les témoignages - Les militaires, les gendarmes, les policiers

TÉMOIGNAGE DE JEAN-JACQUES KESSLER

Sous-officier au 4èm D.I.M. en Oranie puis au 9ème Bataillon de Zouaves à Alger

…………… Les années de guerre passaient avec son cortège de meurtres, d’assassinats, pour atteindre son paroxysme cette terrible journée du 26 mars 1962 où la bête immonde avait programmé l’extermination des Français d’Algérie par un bain de sang.

Register to read more...

11.5 - Capitaine KLING Commandant la harka du sous secteur Maison Carrée

VI - Les témoignages - Les militaires, les gendarmes, les policiers

Cagnes sur Mer le 25 mars 1986
KLING Didier
Officier honoraire
39 boulevard Maréchal Juin
06800 Cagnes sur mer

Register to read more...

Additional information