2.1 - "La blessure mortelle de l’Algérie française" - Jean BRUA rédacteur en chef de Nice Matin - 25 mars 1987

XI - Bibliothèque - Investigations - Communications.

Dans deux mois des dizaines de milliers de Pieds-noirs, rassemblés à Nice pour ce qui s’annonce la plus forte concentration de l’histoire des diasporas, célèbreront le vingt cinquième anniversaire de leur naissance à une nouvelle vie : leur condition de « rapatriés ». C’est au début de l’été 62, en effet, qu’un million de Français qui se croyaient d’Algérie comme d’autres sont de Bretagne, d’Auvergne ou de Provence, se sont découverts Français tout court, si l’on peut dire, dans l’hébètement qui succédait à sept ans de remous d’histoire, où la nation toute entière s’était trouvée ballottée.

Lire la suite...

2.2 - "26 mars 1962 - Enquête sur une tragedie" de José CASTANO - 2004

XI - Bibliothèque - Investigations - Communications.

Au soir de cette journée meurtrière, le Ministre de l’intérieur, Roger FREY, téléphona au préfet Vitalis CROS et lui dit : « Faites le maximum pour que la stricte vérité soit connue. Tout m’a été expliqué : l’Élysée est au courant et puisqu’il n’y avait pas moyen de faire autrement, soyez en paix, dites le à vos collaborateurs. » S’enorgueillissant de cet encouragement, le préfet s’adressa à la population bouleversée.

Lire la suite...

2.3 - "Les oubliés de la Guerre d'Algérie" de Raphaël DELPARD - 2003

XI - Bibliothèque - Investigations - Communications.

Edité chez Michel LAFON - janvier 2003 -

"Le drame des Pieds-noirs se résume en une phrase : c’étaient des gens travailleurs, pugnaces, inventifs et joyeux de vivre mais qui ne s’intéressaient pas à la politique ..."

Lire la suite...

2.4 - Massacres organisés de José Arnau et Josette Paterna - 2006

XI - Bibliothèque - Investigations - Communications.

José ARNAU et Josette PATERNA

1- "Au commencement...... Était le mensonge" - 31 octobre 2004
2- "Massacres organisés : Rue d’Isly 26 mars 1962 - Oran 5 juillet 1962"  - septembre 2006

 

 

Lire la suite...

Informations supplémentaires