7.4 - OAS Métro : Colonel Antoine ARGOUD

III - Histoire et récits - L'O.A.S

Antoine Argoud est né le 26 juin 1914 à Darney dans les Vosges. Il est décédé le 10 juin 2004 à Vittel dans les Vosges à l’âge de 90 ans.

Il fait de brillantes études et au sortir de l’école Polytechnique en 1934, il choisit l’Armée où il sert dans les blindés. Il a 20 ans.

Lors de l’armistice, il choisit de rejoindre le général Weygand au Maroc plutôt que De Gaulle et participe au débarquement allié à Alger en 1942. Il fait la campagne de Tunisie, participe à la libération de la France et à la campagne d’Allemagne.

En 1945, il se perfectionne à l’Ecole de guerre et entre à l’état-major du général de Lattre de Tassigny en tant que conseiller technique.

En 1954, après les attentats de la Toussaint rouge à Alger, il réalise la brigade Javelot de la 7ème division blindée. Il devient conseiller militaire aux Affaires algériennes. Il est le plus jeune colonel de l’Armée française.

En 1956, il reçoit le commandement du 3ème régiment de Chasseurs d’Afrique dans la région de l’Arba, à 30 kilomètres au sud d’Alger.

Le 24 janvier 1960, il participe à la Journée des barricades. Le général Massu est limogé. Antoine Argoud est par la suite muté en France.

Le 21 avril 1961, il participe au putsch des généraux à Alger et après l’échec de celui-ci, il s’exile en Espagne. Le 17 juillet 1961, il est condamné à mort par contumace. Exilé aux Canaries, il s’évade en 1962 et devient le chef de l’O.A.S. Métro. (Organisation de l’Armée secrète en métropole) car il était un partisan très fervent de l’Algérie française. Il est l’un des dirigeants du Conseil national de la Résistance à Rome, avec Georges Bidault, Jacques Soustelle, et Pierre Sergent.

En février 1963, il est en Allemagne, lorsqu’il est enlevé par les barbouzes de De Gaulle, deux maffieux qui le ramènent en France. Il est à nouveau condamné à la détention criminelle à perpétuité par la cour de sûreté de l’Etat. Il est libéré par l’amnistie du 15 juin 1968. Il rejoint à pieds son village de Darney en passant par Colombey les Deux Eglises.

Il devient expert en graphologie et consultant près du tribunal de Nancy.

Il publie un livre « La décadence, l’Imposture, la Tragédie », mémoires et manifeste contre la trahison gaulliste.

 01

02

03

 04

 05

 06

08

09

10

11 

12

 

Colloque Algérianiste de Condom 2014 - Gérard LEHMANN

 

Retour Sommaire

Informations supplémentaires