2.2 - Le tract du Colonel Vaudrey dans la matinée du 26 mars1962

IV - Date emblématique d'un massacre collectif de - Lundi 26 mars 1962 à Alger.

1 - Tract du colonel Vaudrey distribué dans la matinée du 26 mars 1962, publié dans « Un crime sans assassins » de Francine Dessaigne - page 53
 - Tract distribué dans la matinée du 26 mars 1962 - Source et diffusion Jeune Pied-Noir

2 - "Jean-Claude Perez parle" un DVD réalisé par Olivier Cazeaux -  animateur du blog mauvaise graine -  le 3 octobre 2012

3 -  Le colonel Roland Vaudrey et Jacques Achard, responsable du secteur de Bab el oued  - page 366 - Francine Dessaigne

4 - Gilles Mermoz journaliste qui a séjourné à Alger de 1959 à 1962 - page 367 - Francine Dessaigne

5 - Jean-Jacques Susini nous a accordé un entretien - page 368 - Francine Dessaigne

 

1 - Le tract du colonel Vaudrey distribué dans la matinée du 26 mars 1962

Copie de l'original 

 

ORGANISATION ARMÉE SECRÈTE

ZONE ALGER SAHEL     26.3.62 T.Z. 109

 

HALTE A L’ETRANGLEMENT DE BAB EL OUED

Une opération monstrueuse, sans précédent dans l’histoire, est engagée depuis trois jours contre nos concitoyens de Bab el Oued, on affame 50.000 hommes, femmes, enfants, vieillards, encerclés dans,un immense ghetto, pour obtenir d’eux par la force, par la famine, par l’épidémie, par "tous les moyens", ce que le Pouvoir n’a jamais pu obtenir autrement : l’approbation de la politique de trahison qui lie notre pays aux égorgeurs du FLN qui ont tué 20.000 soldats français en sept ans.


La population d'Alger ne peut rester indifférente; laisser se perpétrer ce génocide. Déjà un grand élan de solidarité s'est manifesté spontanément par des collectes de vivres frais.


.IL FAUT ALLER PLUS LOIN: En une manifestation de masse, pacifique et unanime, tous les habitants de Maison-Carrée, Hussein-Dey, El Biar, rejoindront ce lundi à partir de 15 heures, ceux du centre, pour gagner ensemble et en cortège, drapeaux en tête, sans aucun arme, sans cri, par les grandes artères, le périmètre du bouclage de Bab el Oued.


NON LES ALGEROIS NE LAISSERONT PAS MOURIR DE FAIM LES ENFANTS DE BAB EL OUED. ILS S'OPPOSERONT JUSQU'AU BOUT A L'OPPRESSION SANGUINE DU POUVOIR FASCISTE.


Il va de soi que la grève sera générale à partir de 14 heures.

 

Photocopie de l'original :

 

 

Tract distribué dans la matinée du 26 mars 1962 - Source et diffusion Jeune Pied-Noir

 

N.B. La plus grande partie du rassemblement s'est bien faite au plateau des Glières et il y a eu aussi un départ du square Bresson, compte tenu du verrouillage des artères de la ville par les forces de l'ordre.S.G.

 

Informations supplémentaires