12.2 - Docteur Vincent LAFORGE - Effets vulnérants des armes à feu réglementaires - Thèse 18 mai 2018

VI - Les témoignages - Les médecins - les infirmiers - les pompiers

1 -     Effets vulnérants des armes à feu réglementaires - Courrier de Vincent Laforge - 25 juin 2013

2 -    Quelques unes des armes lourdes de guerre qui ont été utilisées pour ouvrir le feu sur une foule pacifique -  Alain AVELIN juin 2013

3 -   Effets vulnérants des armes à feu réglementaires :  Extraits de la thèse présentée et soutenue publiquement par Vincent Laforge le 18 mai  2018 à

l''institut d'études politiques d'Aix en Provence pour l'obtention du grade de docteur en Histoire  (794 pages)

 

VI - Les témoignages - Les médecins - les infirmiers - les pompiers 

1 - Effets vulnérants des armes à feu réglementaires - Courrier de Vincent Laforge - 25 juin 2013

Chère Madame,

Merci pour ce très intéressant témoignage.
(Le docteur Vincent Laforge fait référence au témoignage de Simone Planche édité à l'article VI  6.4 page 2 : ICI

Un tir à bout touchant implique que la bouche du canon touche la peau de la victime. La notion de bout portant est beaucoup plus vague et correspondrait à l'expression "à brûle pourpoint" du vieux français. Dans les deux cas, on constate des tatouages de poudre. En cas de tir à bout touchant, il existe également ce que l'on appelle une "chambre de mine" due à l'action des gaz qui passent sous la peau.

Cet aspect ne peut être retrouvé que par un examen approfondi de la plaie.

La présence de traces de résidus de tir sur la peau indique de toute façon un tir à très courte distance: approximativement moins de 50 cm.

Nous nous proposons de tester ces distances en procédant à des tirs d'essai avec les armes utilisées rue d'Isly (AA 52, MAT 49 et FSA 49/56)

Je me suis aperçu que j'avais récupéré les deux exemplaires de votre livre sur le plateau des Glières. J'ai fini les photocopies des deux ouvrages que vous m'aviez prêtés et je vous renvoie le tout dans le courant de la semaine.

Merci encore de votre accueil et des nombreux documents.

Cordialement

Vincent Laforge
Médecin urgentiste des marins pompiers de Marseille
25 juin 2013
13 190 Allauch

 

Informations supplémentaires