3.2 - De Gaulle politiquement incorrect - Citations - 1958 - 1962 - 1964 et plus tard

II - Un assassinat d’État : le grand silence - De Gaulle se montre et parle

Charles De Gaulle le Grand Criminel 1954 – 1962 QUELQUES EXTRAITS DES CITATIONS DE DE GAULLE
- Recueilli par Sivera « De GAULLE politiquement incorrect » Rivarol 7 juillet 2006.
- Mis en ligne par VITUS : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

QUELQUES EXTRAITS DES CITATIONS A PROPOS DE DE GAULLE-

*A un député UNR, Raymond Dronne, ancien héro de la libération de Paris et favorable à l’Algérie française : « voulez-vous être bougnoulisés ? Voyons Dronne ! Donneriez-vous votre fille à marier à un b@# »#@ ».
(Cité dans le petit De Gaulle illustré. Ed. Le Crapouillot-1967 et par J.R. Tournoux- La Tragédie du Général-op.cit.)

*- Au général Koenig : « Evidemment lorsque la monarchie ou l’empire réunissait à la France l’Alsace, la Lorraine, la Franche-Comté, le Roussillon, la Savoie, le pays de Gex ou le Conté de Nice, on restait entre Blancs, entre Européens, entre chrétiens … Si vous allez dans un douar, vous rencontrerez tout juste un ancien sergent de tirailleur, parlant mal le français (…) Tous ces bicots se chamaillent. Ils aiment les fusils, ils aiment s’en servir. Ils ont la manie de la fantasia. »
(La Tragédie du Général – op.cit.).

*- Au soir des accords d’Evian, en mars 1962 : « Alors, Joxe, vous avez bientôt fini avec vos bicots, »
(Cité dans le Petit De Gaulle illustré op.cit.)* - « Les Arabes ce n’est rien. Jamais on n’a vu des Arabes construire des routes, des barrages, des usines … Ce sont d’habiles politiques. Ils sont habiles comme des mendiants ».
(La Tragédie du Général- op.cit.)

*- « Qu’est-ce-que les Arabes ? Les Arabes sont un peuple qui, depuis les jours de Mahomet, n’ont jamais réussi à constituer un Etat. … Avez-vous vu une digue construite par les Arabes ? Nulle part. Cela n’existe pas. Les Arabes disent qu’ils ont inventé l’algèbre et construit d’énormes mosquées. Mais ce fut entièrement l’œuvre des esclaves chrétiens qu’ils avaient capturés … Ce ne furent pas les Arabes eux-mêmes … Ils ne peuvent rien faire seuls.
(Cité par Cyrus Sulzberger, ancien directeur du New York Times dans les derniers des géants. Ed. Albin Michel. 1972).

*- « Si une communauté n’est pas acceptée, c’est qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème. Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre. Quand elle ne fournit que du bien, tout le monde lui ouvre les bras. Mais il ne faut pas qu’elle vienne chez nous imposer ses mœurs.
(Dans De Gaulle, mon père- par Philippe De Gaulle- d. Plon.).

*- « Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont les Arabes, les Français sont les Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront peut-être vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisons l’intégration, si tous les Arabes et Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherait-on de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises mais Colombey-les-Deux-Mosquées ! ».
(Cité par Benjamin Stora – Le Transfert d’une Mémoire – Ed. La découverte – 1999)

01

Le Crapouillot traite 77 ans d'histoires du personnage, le général De Gaulle, sa jeunesse, sa formation, ses débuts dans la carrière militaire, au général de Londres

1940-1942  "le président d'Alger"
1942-1944  "le roi provisoire"
1944-1945  "la retraite de Colombey"
1946-1948  "l'acheminement à la présidence de la république"

Il s'agit d'un magazine non conformiste

02

l assassin1

 

ATT1

 

Retour Sommaire

Informations supplémentaires